Le système d'information de l’entreprise,  en réalité défini par l'ensemble des données et des ressources matérielles et logicielles de l'entreprise permettant de les stocker ou de les faire circuler représente un patrimoine essentiel de l'entreprise, qu'il convient de protéger.

La sécurité informatique mise en place par AB CORP International, d'une manière générale, consiste à assurer que les ressources matérielles ou logicielles d'une organisation sont uniquement utilisées dans le cadre prévu.

La démarche  sécurité informatique AB CORP International vise généralement cinq principaux objectifs :

•    L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ;
•    La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ;
•    La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information ;
•    La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ;
•    L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources.

Notre vision de la sécurité informatique repose sur un constat banal : pour « survivre » une sécurité doit être simple à utiliser pour ceux qu'elle est censée protéger et pour ceux qui la gèrent, mais difficile à contourner pour ceux dont elle vise à protéger. Le contre-exemple typique à éviter est le portillon d'accès au métro parisien qui gêne quotidiennement les utilisateurs de bonne foi, coûte horriblement cher à la RATP, et ne perturbe guère les fraudeurs.

Pour ses activités, il est vital que l’entreprise  communique non seulement avec les acteurs de son environnement proche, mais aussi avec l'ensemble de la communauté mondiale. Qui plus est, une entreprise qui aujourd'hui, à quelques 35 ans de la naissance d'Internet, ne saurait pas y être ouverte, s'exposerait tôt ou tard à des catastrophes lors de sa découverte trop tardive, ou à une mort lente par incapacité à communiquer. Dans le domaine du management des organisations, comme dans le monde du vivant, trop de stérilisation nuit.